Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 16 mars 2017 à 18h

Prévention spécialisée étranglée, jeunesse en danger

Prévention spécialisée étranglée, jeunesse en danger.

Quatre ans après ?

Présentes dans les territoires les plus précarisés et impliquées auprès des personnes les plus démunies, les associations de Prévention spécialisée travaillent quotidiennement auprès et avec les habitants, les jeunes, pour bâtir des projets et un avenir commun.

En 2013, le Conseil général, qui finançait à 90% la prévention spécialisée, divise par deux les budgets. Ce sont plus de 74 postes sur 140 qui étaient menacés dans notre département.

Nous avons été particulièrement mobilisés à Canteleu, autour du comité de soutien à l'AFPAC qui depuis plus de 50 ans, aide et soutient les jeunes des quartiers difficiles face aux risques de décrochage scolaire, de marginalisation, d'isolement. Elle perd six postes, plus de la moitié de ses effectifs.

Aujourd'hui, quatre ans plus tard, nous souhaitons faire le bilan du recul de la prévention, de la montée de l'isolement des jeunes, de leurs difficultés sociales et scolaires, et donc de la délinquance, que nous vivons au pied des tours. Une urgence que vient encore souligner le suicide du jeune Baran.

Pour en parler nous avons invité Joel Wable de l'Afpac, et Jonathan Loulil éducateur, animateur de Nuit Debout Santé Social.

Source : message reçu le 9 mars 19h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir