Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 6 janvier 2018 à 19h

Présentation du livre - Bure la bataille du nucléaire

NDLR - info vu sur le site a-louest.info

Bure c'est un village de 86 habitants dans la Meuse, à 250 k à l'est de Paris, dans un triangle entre St Dizier, Nancy et Chaumont où la densité de population est de 6 habitants au km².

Contrairement à ce que certainEs en pensent, ce n'est pas pas une région grise et hostile, couverte de champs et d'éoliennes. C'est un pays vallonné, dont les collines sont couronnées de forêts et où les vallons accueillent des pittoresques cours d'eau et étangs. Bref, un chouette endroit boisé qui aurait beaucoup à pâtir d'une poubelle nucléaire.

Ce n'est pas comme s'il n'y avait pas eu de résistance dans la région, mais la faible densité de population a rendu le rapport de force bien inégal et en 1999 le projet de laboratoire pour l'enfouissement de déchets radioactifs de l'ANDRA [1] s'est établi dans la Meuse définitivement.

Les 5 années précédentes, comme dans tous les endroits pressentis pour le projet de l'ANDRA, les mobilisations avaient pourtant été houleuses : l'ANDRA avait été muré à Bar-le-Duc, des sabotages sur les forages, des manifestations de plusieurs milliers de personnes ont battu le pavé à Verdun, Bar-le-Duc, Nancy et Chaumont mais n'ont pas suffi à faire reculer le projet.

La lutte à Bure ce n'est pas simplement une occupation opposée à un grand projet nuisible, c'est bien plus vital que ça : c'est la course contre la montre contre un projet monstrueux qui couvre la totalité d'un département et déborde sur ses voisins, qui va conduire à des conséquences irréversibles et désastreuses pour les 100 000 années à venir au moins. Car contrairement à ce qu'on croit, à Bure rien n'est encore joué tant qu'aucun déchet n'est entreposé dans une galerie. Et ça ne arriver à aucun prix ! C'est la lutte contre une société financière mondialisée qui détruit cyniquement les écosystèmes, privatise les sols, l'air, l'eau et le vivant pour en tirer le jus de ses bénéfices.

C'est toute la Meuse qui doit être occupée en résistance à ce projet !
Et c'est toute l'Europe qui doit se mobiliser contre ces projets !
Nous avons besoin de réseaux pour étendre la lutte, nous avons besoin de lieux pour l'ancrer dans la durée et de moments de convergence pour la concentrer et l'amplifier !

Rejoignez-nous le samedi 6 janvier 2018 à 19h à la Conjuration des fourneaux pour rencontrer des personnes en lutte à Bure. Elles nous présenteront un livre qui s'intitule « La bataille du nucléaire », puis quelques vidéos.

Une soupe sera proposée à l'issue de la rencontre.

Notes

[1] 1. Agence Nationale pour la gestion des Déchets RAdioactifs

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir